Paramètres de cookie

Demander une démo
Demander une démo

Accédez à tous les outils et informations nécessaires au cycle de vie du client chez Odigo en vous rendant sur notre portail client

Mon Odigo

Le conseiller face à la multiplication des canaux de contact

Alexandra
Alexandra Texier Field Marketing Manager

Historiquement, le conseiller client répondait aux clients au téléphone principalement. Depuis, les entreprises ont adopté de nouveaux canaux, la plupart digitaux, pour répondre aux attentes des consommateurs et gagner en efficacité. Un écosystème multicanal qui, pour certains conseillers, change leur quotidien et leur métier. Comment appréhender la gestion de ces différents canaux ? C’est à cette question qu’ont répondu Isabelle Kupecek, Directrice relation & expérience client chez Leroy Merlin et Alexandre Prévost, Head of Odigo Academy.

Le

Comme évoqué dans un précédent épisode, le métier de conseiller client a fortement évolué. L’une des causes principales de cette évolution ? La multiplication des canaux de contact. Même si le téléphone reste le canal le plus utilisé par les clients français (60% contre 55% en 2020), les canaux se diversifient : e-mail (54%), site Internet ou formulaire web (45%), chat (25%), messagerie instantanée (15%) et réseaux sociaux (12%). Sur une année, les Français utilisent de plus en plus de canaux différents (3,9 en 2021 contre 3 en 2018) (1). Face à cette diversification, les entreprises et leurs conseillers clients se sont adaptés. Ces derniers ne traitent plus seulement du téléphone ; ils répondent aux clients par e-mail, via le chat, la messagerie instantanée ou encore sur les réseaux sociaux. 

Mais avant de diversifier leur activité vers de nouveaux canaux de contact, le téléphone reste le canal de base pour les conseillers clients qui démarrent. “C’est le premier canal géré par nos conseillers pour des raisons de volume et de montée en compétences. Ensuite, on leur confie la gestion de l’e-mail, avant de leur proposer une spécialisation, en fonction des compétences, de la formation et de l’appétence de chacun”, indique Isabelle Kupecek, Directrice relation & expérience client chez Leroy Merlin. Même point de vue pour Alexandre Prévost, Head of Odigo Academy : “Avant d’émettre des préférences pour tel ou tel canal, il faut pouvoir apprendre le métier, la connaissance des process mais aussi des clients ; sentir leurs besoins au quotidien, et cela passe inévitablement par le téléphone.”

Les conseillers clients voient leur métier s’enrichir grâce à la multiplication des canaux de contact

Une fois les conseillers clients initiés, ils sont amenés à utiliser différents canaux de contact. Chez Leroy Merlin, ils ont le choix entre l’e-mail, le chat, la messagerie instantanée et les réseaux sociaux. Tout cela doit cependant être bien organisé.

« En général, on alterne canaux chauds et froids par tranche de deux heures ou de demie-journée. Ils peuvent être sur le téléphone le matin, puis sur l’e-mail ou le messaging l’après-midi”, détaille Isabelle Kupecek. “Pour les collaborateurs, cela va enrichir leurs compétences et leur métier, et de fait, leur employabilité. On met aussi le conseiller dans une autre configuration de travail, plus riche, plus intéressante, plus créative et aussi moins stressante. Aussi, cela pousse davantage les conseillers clients à nous partager leurs idées et à identifier ce qui dysfonctionne. Grâce à ce mix de canaux, on va aller chercher un engagement des collaborateurs, et ça, c’est hyper important pour nous, que ce soit en interne ou en externe.” 

Accompagner les conseillers clients à l’écrit

Qui dit canaux digitaux, dit aussi traitement de l’écrit. Un vrai défi pour les entreprises qui doivent accompagner les conseillers clients dans la montée en compétences à l’écrit. “On commence par les basiques autour du projet Voltaire, puis on va plus loin avec des formations spécifiques qui permettent de rédiger des e-mails bien écrits et structurés et qui embarquent aussi notre style relationnel. Nous avons tout un dispositif de mise en place du style et des postures relationnelles complètement encadrées et en lien avec nos valeurs de marque. Néanmoins, on garde un style assez ouvert et libre en cohérence avec les valeurs de marque”, explique Isabelle Kupecek.

Pour permettre aux conseillers clients de traiter plusieurs canaux à la fois, tout l’enjeu pour les entreprises est d’avoir des consoles suffisamment ergonomiques, offrant une vision à 360 degrés du client. Or, l’arrivée progressive des canaux a souvent contraint les entreprises à acquérir des briques de logiciels. “Avant, il n’y avait de véritable unicité, ni même de vraie stratégie en termes d’utilisation pour les conseillers qui se retrouvaient avec 50 logiciels à gérer en même temps. On a sifflé la fin de la récré. Il y a maintenant une volonté des entreprises de se dire : déjà on essaie de ne pas forcément tout lancer en même temps, mais uniquement les plus pertinents. C’est en train d’évoluer”, observe Alexandre Prévost.

cx-voices
Alexandra Texier
Field Marketing Manager

Read more
1 octobre 2022 3 min 89 % des dirigeants d’entreprises européennes affirment que leurs investissements dans l’IA se révèlent payants pour améliorer leur expérience client 

Une étude réalisée en 2022 à la demande d’Odigo révèlent un consensus écrasant autour de l'affirmation selon laquelle les investissements dans les technologies d'intelligence artificielle (IA) améliorent l'expérience client. La grande majorité des répondants soulignent également que l'IA constitue un investissement à long terme, mais demande du temps pour être correctement intégrée et offrir un excellent retour sur investissement.

En savoir plus
1 octobre 2022 3 min Temps de traitement moyen : doit-on encore donner de l’importance à cet indicateur ?

Alors que le service client est un élément important de différenciation entre les entreprises et que les demandes des clients deviennent de plus en plus complexes, est-il toujours pertinent d'utiliser un indicateur pour fixer des limites à la durée idéale des appels dans un centre de contacts ? Si le fait de passer des secondes supplémentaires sur le canal téléphonique peut se traduire par une plus grande fidélisation des clients, faut-il continuer à se référer au temps de traitement moyen comme un indicateur de performance ?

En savoir plus
1 octobre 2022 Pourquoi votre centre de contacts doit-il intégrer WhatsApp dans sa stratégie omnicanale ? 

WhatsApp Business s'est imposée auprès des entreprises comme un outil de communication essentiel. L'application permet de toucher davantage de clients que l'envoi d'emails, du fait qu'elle cible plusieurs points du parcours client. Elle permet d'apporter plus de valeur ajoutée aux clients et les cibles sur un support familier qu'ils utilisent fréquemment, ce qui explique pourquoi WhatsApp est un complément indispensable aux solutions de centres de contacts.

En savoir plus
Rendez-vous au coeur du CX Rejoignez Odigo le 13 octobre prochain au Odigo CX Day ! Inscrivez-vous dès aujourd'hui
Je m'inscris